César Bernaudon Logisson
École élémentaire
Saint Martin de Crau
 

La légende du Drac

mercredi 12 janvier 2011, par JPF ERIP

La légende du Drac
(version de Beaucaire)Ce drac, ou dragon, hantait les bords du Rhône et se nourrissait de filles et de garçons qu’il attirait au fond de l’eau par son chant et en faisant miroiter sous leurs yeux des pierreries merveilleuses. Un jour, il s’approcha d’une jeune femme qui venait d’avoir un enfant sans mari et qui lavait son linge sur la rive déserte.

10000000000003200000023EEBCEDDDD

Fascinée par le chant du monstre, elle laissa tomber son battoir et, en allant le chercher dans l’eau, elle perdit pied. Entraînée dans les abîmes, elle disparut.

Le drac la conduisit auprès de sa femelle qui venait d’enfanter et la jeune femme fut priée de servir de nourrice au bébé dragon. Le drac lui confia une petite boîte de graisse humaine, en lui recommandant de bien en enduire son fils chaque soir afin qu’il soit invisible, puis de nettoyer soigneusement ses mains après l’opération avec une eau spéciale qu’il lui fournit également. Un soir qu’elle était plus fatiguée que de coutume, la nourrice oublia de se laver les mains. Le lendemain matin, en s’éveillant, elle se frotta les yeux et constata qu’elle pouvait voir le dragon, lors même qu’il s’était rendu invisible aux humains. Au bout de sept années d’absence, la lavandière retrouva la liberté et s’en retourna tout heureuse chez elle. On la vit revenir à Beaucaire, et rentrer dans sa maison, un paquet de linge sur la tête, comme si elle s’en retournait du lavoir. Aux questions qu’on lui posait, elle répondit qu’elle sortait du Rhône et qu’elle avait été gardée pendant sept ans comme nourrice par le drac :

’Dans une grotte vaste et pleine de fraîcheur, éclairée par une lueur aqueuse…’

A quelques temps de là, en apercevant la drac qui se promenait sur la place de Beaucaire, elle alla le saluer fort civilement. Le drac fut si fâché d’être vu qu’il lui creva un œil d’un coup de griffe. Ce fut, d’ailleurs, la dernière manifestation du montre qui ne devait plus reparaître, ni dévorer personne.

 
École élémentaire César Bernaudon Logisson Saint Martin de Crau – Responsable de publication : Rémy Martel IEN Saint Martin de Crau
Dernière mise à jour : dimanche 21 septembre 2014 – Tous droits réservés © 2008-2018, Académie d'Aix-Marseille